PROCHAIN ARTICLE:
PAUL NOUS MET EN GARDE SPÉCIALEMENT CONTRE DEUX  VAINES PHILOSOPHIES:
LES STOÏCIENS ET LES ÉPICURIENS enseignent le contraire de l’Évangile de la grâce

Les Stoïciens: Cette doctrine exhorte à la pratique d’exercices de méditation conduisant à vivre en accord avec la nature et la raison pour atteindre la sagesse et le bonheur envisagés comme ataraxie. C’est une absence de passions, qui prend la forme d’une absence de souffrance.  Atteindre le bonheur dans la privation. Jésus est inutile pour eux.

Les Épicuriens: Le but de l’épicurisme est d’arriver à un état de bonheur constant, une sérénité de l’esprit, par la poursuite du plaisir défini comme souverain bien et le rejet de la souffrance, tout en bannissant toute forme de plaisir non naturel et nécessaire. L’épicurisme appartient donc au groupe des doctrines hellénistiques dites eudémonismes. L’abolition de la crainte de la mort et des dieux complète l’éthique épicurienne. Atteindre le bonheur par la poursuite du plaisir. Jésus est un dérangement pour eux.