Qu’est-ce que c’est Libération 21’?
Un temps consacré d’une durée de 21 jours qu’on prendra ensemble, en Église, pendant lesquels l’on cherchera la face de Dieu (le réveil) et la libération dans nos vies (dans un domaine ou un autre) et ce afin d’avancer dans notre relation avec Dieu.
Ce temps que nous avons déjà vécu à l’église avec de belles bénédictions se poursuit en mars et avril.
Le pasteur Benoit introduira ce temps de recherche de la face de Dieu, dimanche le 10 mars le matin à 9h30 avec un message concernant LA PRIÈRE.
La Parole de Dieu sera ouverte en Luc 18.1-8
Jésus donne une parabole, en Luc 18.1-8, pour illustrer à ses auditeurs que la venue du royaume de Dieu était inaugurée par le règne de Dieu dans le cœur humain. Un tel règne serait caractérisé par un nouveau mode de relation avec Dieu.
Jésus, par cette parabole, désire communiquer une vérité importante : Dieu nous aime profondément et il nous invite à venir auprès de lui avec assurance, persévérance et confiance pour être secourus dans tous nos besoins.

INVITATION SPÉCIALE À L’ÉGLISE LE SOIR DE 19h à 20h30
Dimanche soir, nous avons une rencontre de prière pour toute l’église (19h-20h30). Paul et Jocleyn vont animer la rencontre divisée en plusieurs segments (lecture biblique, requêtes et court temps de prière). Nous serons placés en petits groupes dans la grande salle communautaire à l’étage pour faciliter les temps de prière. Nous vous invitons à ce temps spécial. C’est le début officiel de Libération 21 – 21 jours consécutifs pour chercher la face de Dieu en priant, en méditant la Parole de Dieu, en chantant des cantiques et en jeûnant. Chacun est encouragé et libre de consacrer le temps qu’il a besoin durant la semaine à cet effet et de participer à un groupe maison. Si tu ne fais pas partie d’un groupe maison, tu peux consulter la liste des GM et contacter le responsable en question.

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES CONCERNANT LIBÉRATION 21:
(En passant la souris sur le rectangle ci-dessous,
vous verrez apparaître une bande grise avec des flèches pour accéder aux autres pages.)

Libération 21(2019)002